Retour Accueil
Les Marcheurs du Hain - Braine-l'Alleud
Notre car à Bruges - Samedi 21 décembre 2019


Reportage de notre chef de cérémonie : Jean

Nous sommes partis 51, et revenus .....51.
Sans l'absence déplorée pour maladie impromptue d'Astrid et d’Agnès Dumont nous aurions été 53 soit le car complet !!! (ou presque).
En route dès 8H45 avec « Les Voyages Léonard » d' Heppignies. Beau car confortable, magnifiquement piloté de mains de maître par notre sympathique chauffeur Eric.
Après avoir embarqué nos amis marcheurs à Braine l'Alleud et à Wavre, nous sommes arrivés peu avant midi à Bruges.
Une fois notre inscription terminée et nos cartes de contrôle en mains, nous nous sommes élancés sur les différents parcours proposés par les « Brugsche Globetrotters ».
Certains d’entre nous firent de la randonnée sur les plus grands circuits.
Et d'autres ont préféré le parcours des 6 Km qui les emmena dans les petites rues de cette belle ville de Bruges, les beaux endroits par où il faut absolument passer lorsqu'on visite la ville. Ce fut notre cas.

Un chouette resto le midi, place Walplein, en compagnie de certains de nos amis marcheurs, dégustant le plat régional, c'est-à-dire, croquettes aux crevettes et carbonnades.
Après avoir repris le parcours nous voici arrivés au contrôle, au beffroi, où un petit digestif offert par l'organisateur nous attendait.
Directement à la sortie du contrôle, nous voici place du marché où nous découvrons un premier marché de Noël qui, pour ma part, fut quelque peu décevant, ne proposant que du « à boire et à manger »... ou presque.
En tout cas, pour moi, rien de curieux et d'intéressant.

Et nous voici déjà sur la partie retour du parcours.
L’après-midi touchant à sa fin nous profitons de quelques illuminations avant de nous retrouver à la gare.
Un feu rouge pour piétons nous séparant de notre groupe, nous décidâmes de retourner vers la patinoire.
Heureuse décision car nous y rencontrons Marie-Jeanne , Georges et… Virginie qui avait contacté un ami Brugeois pour nous servir de guide.
Et après un excellent vin chaud nous voici repartis au pas de course sous la direction de notre très sympathique guide Louis, à la re-découverte des jolies illuminations de la ville.

De retour à l'heure pile pour le départ du car vers le chemin du bercail.

Ce fut à nouveau une belle et agréable journée en compagnie des membres de notre club favori.
Cette belle « balade » nous donnant l'envie d'en faire plus l'année nouvelle.

Excellentes fêtes de fin d'année.
Jean.

Et compte-rendu de notre envoyée spéciale au coeur de l'action : Jeaninne

Ce samedi avant Noël, les MdH embarquent en car à destination de Bruges.
Dès le départ, quelque chose de différent. Certains MdH ont troqué leurs vêtements et chaussures de marche pour une tenue plus citadine. Ce n'est pas un voyage « marcheurs » comme les autres.
Si des irréductibles vont faire des kilomètres, d'autres optent pour une flânerie à travers la Venise du Nord. Tous s'y retrouvent.

Le centre historique s'est paré de ses atours de fête.
Au fil de la balade, nous croisons au Minnewater d'autres visiteurs qui ont préféré une promenade sur les canaux ou en calèche d'un autre temps.
D'un autre temps aussi les pavés bien dodus qui en ont vu d'autres au cours des siècles et ce petit pont en pierre si costaud.
Pas de risque qu'il s'effondre celui-là. Ils étaient talentueux nos ancêtres.
Un regard à ces belles demeures en style « flamand » si particulier nous en persuade.
Si Bruges s'est modernisée, elle a gardé un cœur moyenâgeux où l'art a conservé toute sa place.

Notre promenade est jalonnée de beaux édifices, d'églises, de galeries d'art où peintures, sculptures et bijoux rivalisent pour nous séduire, l'exposition Picasso, et tant de belles vitrines alléchantes, confiseries avec des chocolats en père Noël et bonbons-maison multicolores, de belles boutiques qui nous invitent... Stop, il faut résister.

Nous rencontrons aussi la sérénité du béguinage et de petites places pleines de charme et y trouvons même une belle maison ancienne et sympathique pour nous restaurer, goûter aux spécialités locales, notamment la croquette aux crevettes « van 't huis » et ce dans un chaleureux décor de Noël.
C'est très gourmand une visite de ville.

Le ciel s'assombrit et la ville s'illumine, les ruelles scintillent, des chants de Noël retentissent.
Sur le 't Zand des projections lumineuses sur les façades produisent le plus bel effet. C'est la féerie.

Et les marchés de Noël, me direz-vous ? Petits chalets, odeurs caractéristiques, nourriture et breuvages voisinent avec chaussettes et écharpes d'hiver.
Toujours la même chose. Tout le monde le dit mais tout le monde y va !
Devrons-nous aussi bientôt changer cela ?
Dans l'époque chahutée que nous vivons, cela amène réflexion.
Toute cette gabegie de lumières, nourritures, terrasses chauffées, patinoire extérieure par 10°, ne font-elles pas partie des choses que l'on nous culpabilise d'avoir encouragées, nous les « boomers ?
C'est sûr, nous n'étions pas venus à Bruges manifester pour le climat.

C'était un 21 décembre, jour le plus court des MdH, à Bruges.
Bruges reste au pinacle des plus belles villes de « notre charmant pays ».

Amitiés et bonnes fêtes à tous les MdH.

Jeaninne

En page « Diaporama », vous pourrez découvrir quelques photos prises lors de cette journée.